Rubi antiqua intervista Aldo Patruno al Museo del Libro di Ruvo di Puglia, ©Rubiantiqua.

Rubi antiqua: interview à Aldo Patruno

In Actualités @fr

Want create site? Find Free WordPress Themes and plugins.

À l’occasion de l’inauguration du Musée du Livre-Maison de la culture, l’équipe Rubi antiqua a rencontré, pour une brève interview, Aldo Patruno, Directeur du Département Culture de la Région des Pouilles.
Patruno est un professionnel affirmé. Au cours de sa longue carrière, il a occupé des postes à responsabilités dans différentes institutions, qui lui ont permis d’acquérir une solide expérience dans le secteur de la transformation urbaine, du développement, de la valorisation et de la cession de patrimoines immobiliers publics.
Après son poste de dirigeant à l’agence du Domaine de l’État, il est nommé en décembre 2015 comme directeur du Département Culture de la Région des Pouilles.
Les questions que notre rédaction lui a posées, ont mis l’accent sur les problématiques et les dynamiques de valorisation du territoire, en prenant l’exemple du projet de muséalisation du nouvel espace culturel de Ruvo comme modèle reproductible pour d’autres édifices culturels.

L’interview à Aldo Patruno de Carmela Battista

Directeur, peut-on affirmer qu’un véritable « Pôle de la culture » est en train de naître à Ruvo di Puglia ? Quelles sont vos attentes pour une ville aux origines si anciennes ?

L’horizon du pôle de la culture commence à se composer d’une manière significative. Le Musée du Livre – Maison de la Culture s’insère dans un système très intéressant qui, de mon point de vue, tourne autour du Musée Jatta, sur lequel sont en cours d’importants projets. Nous sommes en train de réfléchir à plusieurs perspectives et un sommet ministériel dédié à ces questions se réunira bientôt à Ruvo. Le point essentiel reste cependant ceci : le pôle et les réseaux culturels ne doivent pas être des enveloppes vides.

Aujourd’hui le réseau se construit sur des contenus et sur les liens, même virtuels, entre ces contenus.

Le Musée du Livre en est un excellent exemple, aussi bien pour ses contenus que pour sa structure. Il s’agit d’une réalité fondée sur les liens entre nouvelles technologies et passé pour les textes et l’édifice qui les conserve. C’est sur cela qu’il faut se concentrer à Ruvo.

L’importance d’excellences mondiales comme le Musée du Livre, le Musée Jatta et la Cathédrale va bien au-delà de la dimension locale.

Pour finir, une question que le projet Rubi antiqua a particulièrement à cœur : pensez-vous que le projet de muséalisation du Palais Caputi soit un modèle de valorisation reproductible pour le Palais Jatta ?

Il s’agit de deux réalités diverses qui appellent sans doute des solutions différentes. Toutefois, le Musée du Livre reste un modèle intéressant pour l’esprit et l’approche qui ont guidé notre travail sur les contenus, l’aménagement des espaces et – comme je le disais – sur les liens entre eux.

Disons qu’au Musée Jatta, on peut faire encore davantage. En réalité, nous sommes déjà en train d’y travailler.

Pour écouter l’interview:

L’article est disponible en version italienne à la page.

©Rubi antiqua
Tous le droits liés aux contenus du site rubiantiqua.eu sont strictement réservés.
Pour toute information complémentaire contactez directement le service presse.

Did you find apk for android? You can find new Free Android Games and apps.