Rubi Antiqua se présente à la ville de Ruvo di Puglia

In Actualités @fr

Want create site? Find Free WordPress Themes and plugins.

quartetto-webLa conférence de présentation du projet « Rubi Antiqua » à la ville de Ruvo vient de s’achever. Dans la salle du conseil municipal, la délégation française, coordonnée par la jeune archéologue Daniela Ventrelli, a exposé les détails de cette intéressante collaboration franco-italienne.

Le maire Vito Nicola Ottombrini et l’adjoint à la culture et au tourisme Pasquale Depalo, ont accueilli et présenté le groupe de chercheurs et les délégués institutionnels.

« Dans le cas de Rubi Antiqua, nous devrions plus parler de mobilité que de fuite des cerveaux. Les opportunités européennes doivent être saisies sans oublier ses propres racines » a conclu l’adjoint en référence au grand travail réalisé par Daniela Ventrelli de constitution de réseaux et de rapports entre les institutions internationales publiques et privées.

Du reste, le rapport entre Ruvo di Puglia et la France a des origines lointaines : ce fut en effet de cette cité que partirent 13 cavaliers français pour le fameux défi de Barletta (13 février 1503).

Madame Annavita Perrone, représentante de l’adjoint à la culture et au tourisme de la Région Pouilles, a ensuite plaisamment raconté les premiers contacts entre l’institution régionale et la jeune archéologue de Bari et la façon dont la collaboration a pu s’établir, à force de ténacité et d’abnégation, pour mettre en œuvre ce projet de portée culturelle et touristique pour le territoire de Ruvo et la région dans son ensemble.

Madame Rosamaria Jatta a ensuite pris la parole pour évoquer les coulisses du projet Rubi Antiqua, un projet lentement mûri depuis sa première rencontre 14 ans auparavant avec une jeune étudiante, Daniela Ventrelli, qui lui demandait de pouvoir faire son mémoire de maîtrise sur les trésors du Musée Jatta.

Madame Jatta a insisté sur les potentialités que représenterait une exposition sur le collectionnisme de Ruvo à Paris, en relevant l’intérêt d’une ville qui, comme beaucoup d’autres, traverse actuellement une période de crise.

La délégation française a pris la suite des interventions en soulignant, comme elle l’avait fait la veille à Bari, le rôle de Ruvo pour l’archéologie et son importance dans un circuit de visite. Le professeur François Lissarrague en particulier, a définit cette expérience comme une « nouvelle naissance » après 40 ans d’études et de recherches.

Daniela Ventrelli a décrit le projet en détaillant ses objectifs et les résultats attendus, à savoir la reconstruction du chemin parcouru par des œuvres liées au site archéologique de Ruvo à travers l’étude du milieu des intellectuels et des collectionneurs européens qui ont fréquenté ce territoire au XIXe siècle.

La conférence s’est achevée par le discours du maire Ottombrini, qui a remercié la délégation pour sa visite. « La véritable beauté est de tous et va là où elle peut être exposée et admirée au mieux », a déclaré le maire qui a également exprimé son désir d’héberger au sein du Palais Caputi et du Couvent des Dominicains une exposition des œuvres antiques qui ont fait de Ruvo un nom connu par les archéologues du monde entier. « Nous ne devons pas voir notre histoire comme une relique à archiver, mais comme une matière vivante où puiser les ressources pour notre communauté » a conclu le maire en remettant à Daniela Ventrelli la demande officielle de jumelage culturel et artistique à la Mairie de Paris.

Did you find apk for android? You can find new Free Android Games and apps.